Accompagner les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

Votre formation en détail

Accompagner les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

5 jours [35] Heures
 

Objectif : Accompagner plus efficacement les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

Communiquer et accompagner plus efficacement les patients atteints de la maladie d’Alzheimer

Comprendre en quoi les démences de type de la maladie d’Alzheimer modifient les perceptions et différencier les démences de type Alzheimer des autres démences

Comprendre en quoi les démences de type de la maladie d’Alzheimer peuvent altérer la communication

Savoir individuellement et en équipe répondre à toutes ces situations

Comprendre les réactions et les propos de ces personnes

Comprendre les difficultés relationnelles avec certaines personnes au cours d’actes professionnels (soins, toilettes, nursing, repas, animations,…).

Et…rester zen au contact de ces patient(e)s

Participant

Cette formation est accessible aux agents diplômés des secteurs sanitaire et social de niveau V, c’est-à-dire aux aides-soignants et aux aides médico-psychologiques (AMP) souhaitant accompagner plus efficacement avec les patients atteints d’Alzheimer

Moyens pédagogiques

Un Ordinateur et un support de cours par stagiaire

Validation des Acquis

Exercices de mise en application tout au long de la formation, questionnaire d’évaluation fin de formation

Prérequis

Aucun

Programme

Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées :

  • Définition
  • Données épidémiologiques et socio-économiques
  • Implications socio-économiques
  • Analyse et reconnaissance des troubles cognitifs
  • Le diagnostic
  • La maladie et son évolution : Les différents stades de la maladie
  • Présentation
  • Classification
  • Troubles du comportement
  • Dépendance, autonomie
  • Les troubles cognitifs inhérents aux différentes maladies :
  • Troubles de la mémoire (amnésie)
  • Troubles de l’attention
  • Désorientation dans le temps et dans l’espace (errance, fugue)
  • Troubles du raisonnement, du jugement
  • Troubles de l’organisation, planification, anticipation, apathie (exécutifs)
  • Notion de démence
  • Les différentes démences
  • Troubles du langage (aphasie)
  • Troubles des gestes (apraxie)
  • Prévalence, Incidence, indicateurs de santé
  • Troubles de la reconnaissance (agnosie)
  • Troubles de la non reconnaissance de la maladie (anosognosie)
  • Comment les personnes atteintes de démences de type Alzheimer perçoivent-elles les informations (quelles sont les modifications qui se produisent dans la compréhension des phénomènes / comment cette maladie altère-t-elle les sphères cognitives – Que se passe-t-il dans leur esprit lorsque l’on entre en contact avec elles ?)- La séparation des sentiments et de la pensée maladie d’Alzheimer et autres démences des patients âgés (démences dégénératives – Maladie d’Alzheimer, Démence à Corps de Loewy, Démence Fronto-temporale- et démences non dégénératives -Démence vasculaire et autres démences)
    • Comment l’absence du passé immédiat rend-t-elle plus prégnant le passé lointain ?
    • Quelles modifications se produisent dans la compréhension des phénomènes de leur environnement ?

     

    Pourquoi et comment la dégradation de la mémoire affecte-t-elle les comportements (quelle relation existe-t-il entre niveaux d’attention et comportements)
    Pourquoi certaines réactions sont-elles inadaptées et/ou incohérentes :

    La volonté de « rentrer à la maison voir maman » (distinguer fugue et errance et identifier leur nature) ou autres formes de désadaptation spatio-temporelle, les invectives, les silences prolongés, les cris répétés, les hallucinations (voir des « araignées sur les jambes »), les « coups de canne », les peurs soudaines et apparemment inexplicables, les répétitions (« quelle heure est-il ? »), les comportements alimentaires inadaptés (boulimie ou anorexie, ingestion d’objets non alimentaires – pâte à modeler, peinture, fleurs,…, etc.

     

    Qu’est-ce qui distingue les démences de type de la maladie d’Alzheimer des autres démences ?

    • Comment distinguer agitation et agressivité ?
    • Comment communiquer avec ces personnes lors de ces épisodes « confusionnels » : que dire à une personne qui « veut rentrer chez elle », que l’on cherche son mari, … ?  ne reconnaît pas ses interlocuteurs ? ne reconnaît pas ses interlocuteurs ? Qui croit qu’un étranger(e) est caché sous son lit ? Qui croit que l’on veut empoisonner sa nourriture ?

    Que dire et faire lorsqu’une personne refuse : toilette, soins, activités,…

    Comment réagir en cas de conflit entre 2 patient(e)s ?

    • Quelles activités proposer ?
    • Comment les proposer ?
    • Que faire lorsqu’un(e) résident(e) déambule toute la journée ? Comment réagir face à l’expression intrusive de la sexualité dans la sphère privée ou publique ?
      • Que faire lorsqu’une personne ne cesse de déambuler ?
      • Comment réagir en cas d’agression verbale ou physique ?
      • Les « réactions-minute » lorsque l’on a peu de temps pour traiter les demandes
      • Les différentes techniques de re-formulations et de ré-orientation
      • Les dialogues ou questions les plus efficaces
      • Comment communiquer hors des épisodes confusionnels : parler de sujets difficiles comme la mort, la dégradation physiologique, les manques affectifs, le séjour en Institution, la peine ou la tristesse…

      Les droits de la personne

      • Les grands principes
        – droits et protection des personnes
        – les principes d’humanité, de respect et de dignité
        – principe d’autonomie
        – la citoyenneté
      • Les textes législatifs et réglementaires, notamment :
        – Le respect des droits à travers la Loi de 2 janvier 2002
        – réglementation sur les majeurs protégés…
        – notion de personne de confiance

       

      • Réflexion sur l’éthique de l’accompagnement

      Les devoirs du professionnel

      • Discrétion professionnelle
      • Secret professionnel
      • Secret partagé
      • Signalement et suspicion de maltraitance

      Le projet individualisé

      • Approche des méthodes et techniques d’élaboration et de mise en oeuvre du projet individualisé (démarche, protocole ou projet de soins) pour une personne qui ne peut plus s’exprimer de manière cohérente :
      • Recueil des éléments relatifs au vécu de la personne : habitudes de vie croyances, coutumes
      • Facteurs anxiogènes pour la personne, valeurs de vie (ordre, travail, …)
      • Observation d’une situation, professionnelle (à domicile ) collecte et sélection des informations,
      • Analyse des informations recueillies
      • Prise en compte des compétences de la personne, de son degré d’autonomie, de ses capacités repérées, présentation de l’échelle des activités de la vie quotidienne (IADL et ADL)
      • Participation à l’élaboration du projet individualisé en liaison avec l’encadrement et la personne et définition des priorités d’action en fonction des besoins
      • Accompagner plus efficacement avec les patients atteints d’Alzheimer
      • Planification, organisation et adaptation de l’intervention en lien avec l’encadrement et /ou le réseau d’intervenants et la personne
      • Participation à l’évaluation du projet individualisé
      • Le rendu compte de l’intervention.

      Le travail en équipe pluri-professionnelle

      • Le travail avec l’infirmière, le psychomotricien et l’ergothérapeute : coordination du travail en équipe pluridisciplinaire
      • Les rôles et limites de compétences
      • L’apport spécifique de chacun des professionnels
      • Les transmissions, la continuité des soins
      • Les réunions : d’équipe, de coordination
      • Accompagner plus efficacement avec les patients atteints d’Alzheimer

       

      La relation d’aide

      • L’instauration d’une relation visant au maintien de l’autonomie et du lien social
        Notion d’isolement social
      • La nature de la relation de confiance
      • L’empathie (définition, principes et obstacles)

       

      Particularités de l’accompagnement d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer

      • Le partage d’informations
      • Limites de responsabilité (finances,..)
      • La connaissance de soi et l’autoprotection
      • La prévention de l’usure et le recours à l’aide
      • Communiquer plus efficacement avec les patients atteints d’Alzheimer
      • Problèmes de sécurité, prévention et gestion des risques et des chutes

      L’accompagnement lors des différents moments de la journée, supports à la relation

      En veillant à l’orientation dans le temps et dans l’espace et à la prise en compte de la vie affective :
      – le lever, le coucher, la nuit, le rythme jour / nuit et compréhension des changements de rythmes
      – les réactions humaines physiques et psychologiques pour le patient et la famille, les émotions
      – la toilette et l’habillage chez une personne désorientée
      – les soins d’hygiène, de confort, l’incontinence, l’élimination…
      – les techniques de bien être
      – L’entretien du cadre de vie, le respect des rythmes et des habitudes de vie
      – la sieste, le repos
      – les aides techniques adaptées (lunettes, prothèses auditives…)

Liste des dates de formation

maladie d'Alzheimer

 

Localisation

 

Catégories & mots clés

Les commentaires sont clos.