Accompagnement de la famille

Votre formation en détail

Accompagnement de la famille

2 jours [14] Heures
 

Objectif : Accompagnement de la famille

La plupart des services hospitaliers et d’établissements de soins confrontent les soignants à la fin de vie de patients affectés de pathologies lourdes et à leurs familles. La diversité des prises en charge – services d’urgence, oncologie, orl, gériatrie, etc. – confronte les personnels tant au décès fréquent de personnes jeunes qu’à l’accompagnement de patients atteints de pathologies lourdes, handicapantes et de leurs familles. L’ accompagnement de la famille est important.

Ceci n’est pas sans mettre à l’épreuve leurs compétences techniques et humaines et à l’obligation d’y faire face.

Que les services disposent de lits dédiés aux soins palliatifs ou non, les personnels ne peuvent pas ne pas être conduits à réfléchir sur « les possibilités d’amélioration de la démarche palliative » c’est-à-dire à penser l’accompagnement de fin de vie des patients et de la place de l’entourage familial dans ces soins. accompagnement de la famille

 

Objectifs généraux

Améliorer dans les situations de fin de vie  la communication et de l’accompagnement du deuil en prenant en compte les liens familiaux ;

-Élaborer des références partagées en matière d’accompagnement et de prise en compte des familles.

 

Objectifs spécifiques

  • Soutenir les professionnels dans une pratique éprouvante à maints égards en identifiant mieux les points difficiles auxquels ils sont confrontés dans l’accompagnement du patient et de sa famille compte tenu du cadre institutionnel.
  • Accompagner les professionnels dans le développement de modalités spécifiques de communication avec les patients en fin de vie et leurs familles ;
  • Optimiser, en prenant en compte ce qui caractérise leur position eu égard au contexte, l’implication des familles dans l’accompagnement de leur proche en fin de vie ;
  • Acquérir (ou revisiter) les outils conceptuels propices à mieux comprendre pour mieux y faire face les phénomènes subjectifs et relationnels relatifs à la mort et au deuil.
  • Aider au repérage et à l’élaboration des références à partager au niveau d’un métier, d’un Service, d’un Pôle, en matière d’accompagnement de fin de vie.

 

Participant

Tous professionnels de santé Accompagnement famille

Moyens pédagogiques

L’apprentissage est fondé sur l’utilisation d’expériences et d’études de cas dans le milieu d’intervention – alternance d’exposés théoriques –film, débats et travaux de réflexion en sous-groupes. L’espace de paroles se voudra libre et respectueux tant des émotions que des ressentis.

Validation des Acquis

Exercices de mise en application tout au long de la formation, questionnaire d’évaluation fin de formation

Prérequis

Aucun accompagnement de la famille

Programme

  1. L’approche de la mort

Aspects démographiques, socioculturels, et leur évolution

Représentations individuelles et collectives de la mort

Questionnement philosophique, moral, éthique

Aspect culturel : place de la mort et des rites en structures de soins

La charte du patient en fin de vie

La Loi Léonetti et ses conséquences dans la prise en charge des patients

 

  1. Connaissance de la personne en fin de vie et de sa famille

Comprendre les comportements, décoder les langages, discerner les besoins des personnes en fin de vie et de leurs proches

Comprendre le processus de deuil

La situation des familles (affective, sociale et culturelle)

Leur souffrance, leurs besoins et leurs attentes La démarche d’accompagnement

 

3.Ajustement de la fonction soignante et des relations aux patients en fin de vie

La question du sens dans les choix thérapeutiques, dans les soins et les moyens de les accomplir dans les relations à chaque patient et à ses proches ;

Place des liens familiaux dans l’accompagnement et la prise en compte de la demande des proches.

La singularité de chaque patient, son rapport à la vie et à sa mort ;

 

4.Faciliter l’intégration des familles dans la démarche d’accompagnement

Communiquer avec les familles et être à l’écoute.

Les attitudes relationnelles. accompagnement de la famille

Aider et soigner par la relation : concept de relation d’aide.

Place du verbal et du non verbal dans la communication et son impact dans la relation

 

5.Développer

Une relation de confiance en respectant la volonté du patient

Un partenariat avec les familles en tenant compte du rôle et de la place de chacun

L’accompagnement pluridisciplinaire

6.Question des douleurs de fin de vie (demandes de soulagement, absence de demande)

 

7.Analyse de la pratique

Travail d’analyse de situations rencontrées par les stagiaires dans les unités de soins.

Présentation des personnes, des circonstances…

 

Quel accompagnement a pu être réalisé ou pas ? Quelles impasses ou difficultés ont été rencontrées ? Quel travail de parole pour les soignants a pu être (ou pas) réalisé pendant et après l’accompagnement ?

 Liste des dates de formation

accompagnement de la famille

 

Localisation

 

Catégories & mots clés

Les commentaires sont clos.